Rencontre avec Agnès, participante à l’atelier “Ma place en Belgique”

Depuis 2011, Convivial propose des ateliers d’initiation à la vie en Belgique et au monde de l’emploi. Objectif : donner les repères clés sur le fonctionnement de la Belgique pour permettre aux Réfugiés d’appréhender au mieux leur vie dans notre pays. Agnès, 62 ans, originaire du Rwanda, nous explique ce que lui ont apporté ces ateliers.

Comment avez-vous connu Convivial et avez-vous rejoint les ateliers d’initiation à la vie en Belgique?

osQuand je suis sortie du centre d’accueil et que je me suis installée, j’étais complètement perdue. Je craignais de me perdre en prenant les transports en commun, je ne savais pas où et comment m’adresser pour les soins de santé, j’avais peur de m’embrouiller dans mes diverses démarches administratives. Une amie qui connaissait Convivial m’a conseillé de m’y rendre. Elle m’a dit que j’y trouverais les réponses à mes questions. J’ai donc été chez Convivial où j’ai fait part de mes besoins. Un travailleur m’a alors proposé de rejoindre l’atelier d’initiation à la vie en Belgique.

En quoi consistait cet atelier?

Cet atelier nous apprend l’essentiel à savoir pour pouvoir vivre en Belgique quand on ne connait pas le pays. Durant 4 mois, avec un groupe de 10 personnes, on a participé à ces ateliers qui combinaient tant des aspects pratiques de la vie quotidienne en Belgique tels que la mobilité, la justice, la santé, … que des informations sur la Belgique, son histoire, sa culture, ses valeurs. Ces ateliers comprenaient aussi une initiation à l’informatique et au monde de l’emploi.

Quel est votre bilan après ces 4 mois de formation?

Je suis ravie de cette formation car elle m’a vraiment permis de devenir autonome. Aujourd’hui, je suis beaucoup moins stressée qu’auparavant. Quand je dois me déplacer par exemple, je ne dois plus demander à une amie de m’accompagner. Je n’ai plus peur de me perdre.
J’ai également beaucoup appris sur mon pays d’accueil et je peux comprendre ce qu’il s’y passe. Par exemple, le 21 juillet, lors de l’abdication du Roi Albert et l’intronisation du Roi Philippe, je comprenais ce que la Belgique était en train de vivre.
J’ai aussi découvert l’informatique alors que je n’avais jamais utilisé un ordinateur. Aujourd’hui, je suis capable de faire une recherche sur Internet, d’envoyer un email, de faire mon CV. J’ai même été contaminée par le virus de l’informatique, je ne peux plus m’en passer (rires).

Quels sont vos projets aujourd’hui?

Je souhaite continuer dans ce sens. Une initiation reste une initiation. Maintenant je dois continuer à découvrir, à comprendre mon nouveau pays d’accueil. Je souhaite être une bonne citoyenne et aussi une citoyenne utile à la société. Je souhaite m’investir dans l’accompagnement des personnes âgées car quand je suis arrivée en Belgique j’ai reçu beaucoup d’aide et de gentillesse et je souhaiterais rendre tout ce dont j’ai bénéficié en aidant les personnes âgées. J’ai également le projet de suivre des cours d’anglais et des ateliers de cuisine.

Convivial © 2019 All Rights Reserved

Mouvement d insertion des Réfugiés - Rue du Charroi 33-35, 1190 Bruxelles - T 02 503 43 46

UA-140129052-1