Le fond de prêt «Garantie Locative» a permis d’octroyer 2.000 prêts depuis sa création!

Pour un réfugié, l’installation dans un logement individuel constitue le premier point d’ancrage à partir duquel tout devient possible : inscription à la commune, aide financière du CPAS, etc. Or, la recherche d’un logement à un prix abordable est un véritable défi pour des personnes sans repères et dépendant dans un premier temps de l’aide d’un CPAS. La constitution de la garantie locative est un autre obstacle majeur, car de nombreux propriétaires refusent d’accepter les garanties offertes par les CPAS, ou simplement le paiement de la garantie sur un compte bloqué. Grâce aux dons de particuliers et à une participation des Fondations Roi Baudouin et Triodos, Convivial a mis en place en 1996, un fond de prêt qui a permis d’octroyer, à ce jour, près de 2000 prêts sans intérêts depuis sa création !

Témoignage: Ousmane B., bénéficiaire d’un prêt en 2018

Je suis artiste de théâtre, médiateur culturel et animateur, né en 1974 à Conakry, en Guinée. Marié et père de 4 enfants. Ma famille se trouve actuellement en Guinée. Je suis arrivé en Belgique le 07 avril 2018 fuyant la Guinée à cause de la censure et des menaces liées à la nature «politiquement engagée» de mes projets artistiques.

J’ai introduit mon dossier de demande d’asile en septembre 2018 et j’ai obtenu la reconnaissance de mon statut de réfugié en octobre 2018. Pendant cette période, j’étais hébergé au Centre de transit du Samu social de Vilvorde, puis au Centre d’accueil de la Croix-Rouge à Beersel. J’ai attendu jusqu’en novembre pour obtenir de FEDASIL une place de logement social situé en Flandre occidentale, avec un délai de deux mois pour chercher mon propre logement et libérer les lieux. J’y suis resté trois mois.

Trois mois à occuper une chambre exiguë et humide dans cet immeuble gigantesque en état de délabrement avancé, au milieu des champs de betteraves et de pommes de terre, sans aucune hygiène.

J’ai entamé la recherche de logement dès les premiers jours de mon arrivée à Furnes. J’ai pris contact avec Caritas International et le Ciré avant qu’un ami d’origine nigérienne me parle de Convivial, et j’ai tout de suite pris contact avec votre association.

Une fois le logement trouvé, j’en ai informé Convivial. N’ayant aucun moyen pour payer la garantie locative et le premier mois de loyer nécessaires pour signer le contrat de bail et récupérer les clés, mon «écoutante» m’a informé de la possibilité de demander un prêt à Convivial pour faire face au paiement du premier mois de loyer et de la possibilité de demander une aide au Fonds Brugal pour avancer la garantie locative. Il est clair que je n’aurais pas pu obtenir ce logement sans l’intervention de Convivial car la plupart des propriétaires exigent un payement cash du loyer et de la garantie au moment de la signature du contrat de bail.

 

EN 2018, PAS MOINS DE 80 PERSONNES ONT ACCÈDÉ À UN LOGEMENT GRÂCE A NOTRE FOND DE PRÊT !

• Montant moyen prêté pour un premier mois de loyer: 568 euros.
• Montant moyen prêté pour une garantie locative: 1.027 euros.
• Montant global prêté : 97.520 euros
• Taux de remboursement: 95%

Convivial © 2019 All Rights Reserved

Mouvement d insertion des Réfugiés - Rue du Charroi 33-35, 1190 Bruxelles - T 02 503 43 46

UA-140129052-1