Syrie : 4 ans de conflit, 4 millions de Réfugiés

Après quatre années de guerre, près de 4 millions de personnes ont fui la guerre civile qui ravage la Syrie et se sont réfugiées dans les pays voisins. Ce « chiffre record » s’explique par des conditions de plus en plus épouvantables à l’intérieur du pays. L’UNHCR dépeint  des villes où la population est encerclée, les gens sont affamés et les civils pris pour cibles ou tués sans discrimination.

La majorité des personnes sont réfugiées dans les pays voisins

Depuis son déclenchement en mars 2011, le conflit syrien s’est soldé par plus de 200.000 morts. L’UNHCR estime également que sur les 23 millions d’habitants syriens, plus de la moitié de la population a du fuir son lieu de vie : 7,6 millions de personnes se sont déplacées à l’intérieur de la Syrie et 3,9 millions de personnes se sont réfugiées dans les pays limitrophes de la région. La Turquie accueille 1,7 millions de Réfugiés, le Liban 1,2 millions, la Jordanie 625.000, l’Iraq 245.000 et l’Egypte 136.000.

Selon l’UNHCR, la plupart des Réfugiés sont en fuite depuis un an ou plus, allant de village en village avant de se résoudre à la décision ultime de quitter leur pays. Plusieurs signes préoccupants montrent qu’il est de plus en plus périlleux de quitter la Syrie. Beaucoup sont contraints de soudoyer des hommes armés à des points de passage le long de la frontière. Un nombre croissant de familles arrivent dans un état de choc, d’épuisement, de peur et de dénuement. Sans solution politique au conflit en vue, la plupart des 3,9 millions de Réfugiés syriens dans les pays voisins ne voient aucune perspective de revenir chez eux dans un avenir proche, et ont rarement la possibilité de redémarrer leur vie en exil alors que nombre d’entre eux vivent dans des logements précaires et dans la pauvreté.

D’autre part, la pression sur les économies, les infrastructures et les ressources des pays hôtes est énorme. « La crise syrienne est devenue la plus grande urgence humanitaire de notre époque. Pourtant le monde ne parvient pas à répondre aux besoins des Réfugiés et des pays qui les accueillent », a déclaré dans un communiqué Antonio Guterres, directeur de l’UNHCR.

Une minorité de personnes trouvent asile en Europe

Selon l’UNHCR, au 31 décembre 2014, seulement 217.724 Syriens avaient trouvé asile en Europe, dont 203.028 dans l’Union européenne, en Norvège et en Suisse, ce qui représente environ 5% des Réfugiés syriens. Ce nombre reste faible, même si le nombre de Syriens qui cherchent une protection en Europe augmente chaque année (6.604 demandes d’asile en 2011, 22.996 en 2012, 51.050 en 2013 et 122.378 en 2014). Au sein de l’Union européenne, les demandeurs d’asile syriens sont concentrés dans un petit nombre de pays d’accueil : les cinq principaux pays hôtes (l’Allemagne, la Bulgarie, les Pays-Bas, la Suède, la Suisse) ont reçu 70% des demandes d’asile déposées par des Syriens ; la Suède et l’Allemagne à elles seules en ont reçu 56%.

Les pays européens se sont également engagés, depuis 2013, à accueillir un peu plus de 47.000 Réfugiés syriens dans le cadre du programme de réinstallation ou en ouvrant d’autres formes d’accès au territoire, telles que l’accès humanitaire, le sponsoring privé, les visas d’études ou l’assouplissement des conditions de regroupement familial.

La Belgique, quant à elle, a reçu un peu plus de 4.000 demandes d’asile (*) de Syriens depuis le début du conflit en 2011, dont plus de 90% se sont vu accorder un statut de protection. Ce taux élevé de reconnaissance de protection pour les Syriens, comparable à celui des autres pays européens, montrent bien que les risques que ces personnes encourent en Syrie sont pris très au sérieux. La Belgique s’est également engagée à accueillir 75 Syriens dans le cadre du programme de réinstallation 2014, et le Secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration a récemment annoncé le doublement du quota de Réfugiés que la Belgique accueillera en 2015 (300 personnes, dont 225 Syriens).

(*) Premières demandes d’asile + demandes d’asile multiples

Sources : UNHCR, mars 2015 + CGRA

Convivial © 2019 All Rights Reserved

Mouvement d insertion des Réfugiés - Rue du Charroi 33-35, 1190 Bruxelles - T 02 503 43 46

UA-140129052-1