Témoignage : “Ce qui est très dur, c’est de recommencer à zéro”

Diplômé et expérimenté dans son pays d’origine, Magid, 30 ans, se bat pour construire de nouveaux projets dans son pays d’accueil.  A côté de ses démarches d’équivalence de diplôme, il a décidé de s’investir notamment chez Convivial.

Quel est ton parcours ?

magidJ’ai fui la Guinée suite à des problèmes politiques. J’étais en danger de mort. Je suis arrivé en Belgique sans savoir où j’atterrissais, c’est quelqu’un qui a organisé mon voyage. Le jour où je suis arrivé, j’ai demandé l’asile et j’ai été admis dans un centre de transit pour 2 semaines. Après j’ai été transféré dans un centre d’accueil et j’ai reçu le statut de Réfugié après 6 mois.

Comment as-tu connu Convivial ?

Au centre d’accueil, j’ai trouvé des prospectus de Convivial et j’en ai gardé un, au cas où… Le jour où j’ai obtenu mon statut de Réfugié, le directeur du centre m’a dit que je devais trouver un logement et quitter le centre dans les 2 mois. La recherche d’un logement, seul, avec un handicap physique me faisait peur. J’ai retrouvé le prospectus et j’ai contacté Convivial… Le jour où j’ai du quitter le centre, je suis venu chez Convivial avec mes valises ! J’ai été quelques temps dans la maison de transit Florida de Convival et puis, avec l’aide du service Logement, j’ai trouvé un appartement à Bruxelles.
Chez Convivial, j’ai suivi l’atelier d’initiation à la vie en Belgique et j’ai été accompagné dans toutes mes démarches administratives au CPAS, à la commune, ainsi que celles liées à mes soins de santé.

Quels sont tes projets ?

Ce qui est très dur pour quelqu’un qui fuit son pays c’est de recommencer à zéro, de construire de nouveaux projets… En Guinée, j’ai un bac +4 en philosophie et je travaillais dans les médias, j’étais rédacteur et j’aime tout ce qui touche aux aspects politiques. Mon projet ici est de reprendre des études, si possible la philosophie, et poursuivre dans la recherche.

Depuis plusieurs mois, je m’investis auprès de Convivial. Après avoir suivi les ateliers d’initiation à la vie en Belgique, j’ai demandé à la coordinatrice si je pouvais assister aux séances des autres groupes. Celle sur les valeurs m’intéressait particulièrement, pour  participer aux débats. Elle a accepté et maintenant je les co-anime avec le formateur. De fil en aiguille, j’ai aussi rejoint l’équipe de sensibilisation où je m’investis comme volontaire témoin pour sensibiliser le public belge à la réalité et au parcours des Réfugiés.

J’ai également un projet social : vivre confortablement, fonder ma famille et faire venir mon petit frère. Il se cache en Afrique et a du abandonner ses études, un peu à cause de moi et des problèmes qui m’ont amené à fuir. Je me sens responsable et cela me fait mal au cœur, je voudrais l’avoir à mes côtés…

Convivial © 2019 All Rights Reserved

Mouvement d insertion des Réfugiés - Rue du Charroi 33-35, 1190 Bruxelles - T 02 503 43 46

UA-140129052-1